Cartographie participative des services écosystémiques des paysages autochtones

Retour à l'horaire

mercredi 3 octobre 2018

15:00 - 15:30

Salle Trois-Rivières

Cartographie

La valeur d’un paysage autochtone peut être décrite par les services écosystémiques qu’il fournit. Les Autochtones qui vivent en zone boréale utilisent le territoire pour s’approvisionner en divers produits de la forêt et pour pratiquer et transmettre leur culture. Des conflits peuvent survenir avec d'autres utilisateurs du territoire, particulièrement les industries extractives de ressources naturelles. L’harmonisation des différentes utilisations du territoire peut être facilitée par une analyse spatiale des services écosystémiques. Ce projet vise à décrire et à analyser comment la valeur du territoire se répartit dans l’espace pour sept services écosystémiques. Nous avons travaillé avec 22 maîtres de trappe des communautés de Pikogan et d’Oujé-Bougoumou afin de produire des cartes illustrant la répartition des services écosystémiques dans les territoires familiaux. Des analyses spatiales ont permis de décrire la superficie, la forme, la dispersion et les caractéristiques écologiques et physiologiques associées à chaque service. Nous posons l'hypothèse que les sites à proximité des camps familiaux et des cours d’eau présentent une superposition de services, donc une plus grande valeur. Nous posons également l’hypothèse que l’aménagement forestier extensif affecte davantage les services qui nécessitent de grandes superficies comme la chasse à l’orignal. Les projets intensifs, par exemple les mines, auraient des impacts plus marqués s’ils surviennent là où se superposent plusieurs services.